Gonzalve DOUTRE et Edmond LAREAU, Droit civil canadien, Montréal, Doutre et cie, 1872, p. vii, dont la préface est signée par F. Laurent. Soulignons que l’Avant-propos rédigé par les auteurs est d’une rare élégance. Les auteurs évoquent notamment le caractère stationnaire du droit civil qui s’explique par la Conquête, et le caractère évolutif du droit public qui « a profité de tous les avantages du progrès et de la civilisation américaine ».