Déportation des Acadiens

Date: 
1755 – 1763

Par un jeu d’alliances avec les peuples autochtones (Hurons, Algonquins et Montagnais), la Nouvelle-France affronta l’Empire britannique le long de la frontière divisant les colonies françaises et anglaises. Vers 1754, plusieurs escarmouches eurent lieu sur le territoire actuel de la Virginie sous les ordres, notamment, de Georges Washington. Elles se sont soldées par des victoires en alternance de l’un et de l’autre des peuples. En parallèle, la volonté des Anglais d’assurer leur suprématie dans les territoires maritimes sous-tendait le projet de déportation des Acadiens (1755-1763) ayant refusé de joindre les rangs de l’armée britannique vers d’autres colonies anglaises. Disséminés, les Acadiens se réfugièrent en Gaspésie, en France et en Louisiane où ils se trouvent encore aujourd’hui.

L’époque marque le début de la Guerre de Sept Ans (1756-1763)entre la France et l’Angleterre, exacerbant les tensions entre les deux puissances.

Pour en savoir plus sur l’immigration en Nouvelle-France, voir le Musée virtuel de la Nouvelle-France préparé par le Musée canadien des civilisations : http://www.civilisations.ca/musee-virtuel-de-la-nouvelle-france/population/immigration/