Logo Université Laval Logo Université Laval

Nicolas Michaud

Doctorant

Sujet de recherche

L’intégration des services offerts par le réseau québécois d’aide juridique avec des services de santé et services sociaux: étude sur la collaboration entre avocats et intervenants communautaires

Directeur de recherche
Marie-Claire Belleau

Codirecteur de recherche

Annie Fontaine

Alors que le problème d’accès à la justice au Québec est tout sauf récent, cet enjeu de société occupe une place grandissante dans l’espace public. Malgré les nombreux rapports produits au cours des dernières décennies, les difficultés d’accès à la justice sont toujours d’actualité. Face à cette problématique, les acteurs du milieu juridique mettent de l’avant des mesures touchant, entre autres, à la procédure judiciaire, au financement des tribunaux, aux coûts des services professionnels, à l’assurance juridique ou encore à la multiplication des recours. Bien que plusieurs soulignent, à juste titre, la pertinence de ces initiatives visant à favoriser l’accessibilité aux tribunaux, ces propositions ne peuvent, à elles seules, répondre aux problématiques particulières avec lesquelles doivent composer les personnes les plus vulnérables de notre société. Les personnes qui sont désavantagées sur le plan social et économique sont aux prises avec des problèmes qui se démarquent par leur complexité et leur fréquence. Combinées aux difficultés particulières qu’éprouvent ces clientèles à accéder aux services juridiques, ces problématiques tendent à s’aggraver au fil du temps. Pour répondre aux besoins particuliers des personnes défavorisées, de nombreuses études ont démontré la plus-value d’une intégration des services juridiques avec des services de santé et services sociaux. Influencés par ces études, de nombreux rapports canadiens ont relevé l’importance d’une telle intégration des services. C’est dans ce contexte que plusieurs pays et provinces canadiennes financent et encouragent des initiatives visant à intégrer les services d’aide juridique à des services de santé et services sociaux. À cet égard, le Québec se distingue d’autres juridictions par l’absence d’une vision globale et structurée visant à intégrer les services offerts par son réseau d’aide juridique. Au Québec, l’intégration des services juridiques avec des services de santé et services sociaux repose plutôt sur la capacité des avocats à collaborer avec les ressources communautaires présentes dans les communautés qu’ils desservent. C’est donc par le biais de collaborations informelles entre avocats et ressources communautaires que se développent des liens pouvant permettre de répondre avec plus d’efficacité aux besoins particuliers des personnes défavorisées. Dans le cadre de notre thèse, nous nous intéresserons à ces collaborations.

Études antérieures

  • Maîtrise en relations internationales, Université Laval (2016)
  • Baccalauréat en droit, Université d'Ottawa (2010)
  • Barreau du Québec (2011)