Logo Université Laval Logo Université Laval

Geneviève St-Laurent

Doctorante

Sujet de recherche

La condamnation pénale comme limite au droit de vote ou la quête d’équilibre entre un droit fonctionnel et un droit individuel

Directeur de recherche

Christian Brunelle

Co-directeur de recherche

Marthe Fatin-Rouge Stefanini

Ce projet de recherche s'intéresse à une série de décisions rendues par des cours de nature constitutionnelle dans plusieurs démocraties libérales au cours des dernières années. Celles-ci ont majoritairement invalidé les dispositions légales retirant automatiquement et systématiquement le droit de vote aux personnes condamnées. Or, ces décisions, comme les réactions qu'elles ont suscitées, soulèvent plus largement la question de la nature même du droit de vote. Entre fonction démocratique essentielle et droit individuel fondamental, le droit de vote semble ainsi en quête de son identité et ce projet de recherche vise, à travers une analyse historique et comparatiste, à identifier l'origine de cette dichotomie et à dégager les perspectives d'évolution possibles de cette quête d'équilibre entre l'aspect fonctionnel et l'aspect individuel du droit de vote.

Études antérieures

  • 2007 - D.E.A. (master 2) Droit public approfondi, parcours droits fondamentaux, Université Aix-Marseille III, France
  • 2003 – École du Barreau du Québec
  • 2002 – Baccalauréat en droit, Université Laval, Québec

Publications

  • Geneviève ST-LAURENT, «L’adoption d’une constitution et la création d’une citoyenneté internes: des moyens efficaces de protection de l’identité québécoise?», in LANFRANCHI (Marie-Pierre), LECUCQ (Olivier), NAZET-ALLOUCHE (Dominique) (dir.), Nationalité et citoyenneté, perspectives de droit comparé, européen et droit international, A la croisée des droits, vol. 5, 2012, Bruxelles, Bruylant, p. 143-161
  • Geneviève ST-LAURENT et Doris FARGET, «L’actualité constitutionnelle dans les pays de "common law" et de droit mixte: Canada», (2010) 83 Revue Française de droit constitutionnel, 579