Logo Université Laval Logo Université Laval

Christine Santerre

Doctorante

Sujet de recherche

La réception juridique de la peur en droit pénal comparé

Directeur de recherche

Pierre Rainville

Co-directeur de recherche

Bertrand de Lamy

La peur, émotion inhérente à la notion d’intimidation, souffre d’un véritable désordre jurisprudentiel en droit pénal canadien: des décisions contradictoires pour des situations intimidantes similaires, dépendamment du magistrat qui interprète la peur. Trois raisons expliquent les ambiguïtés juridiques actuelles:

  1. la peur est invisible puisqu’elle est intériorisée
  2. la peur est difficilement quantifiable, délicate à prouver et teintée de subjectivité
  3. la réalité extérieure – celle qui est perceptible par des témoins – n’est pas toujours conforme avec la réalité psychique de la personne intimidée

En s’inspirant du droit pénal français et par le biais d’une approche psychologique, notre thèse vise à combler le manque auquel est confrontée la communauté juridique en traçant les pourtours et les fondements de la répression de l’intimidation.

Affiliations professionnelles

  • Membre du Barreau du Québec
  • Membre de l’Association québécoise des avocats et avocates de la défense (AQAAD)
  • Membre de l’Association québécoise de droit comparé (AQDC)
  • Membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF), Université Laval
  • Partenaire du Groupe de recherche sur la violence verbale (Univ. d'Avignon, Univ. Paris 8, Univ. Montpellier 3 et Univ. d'Aix-Marseille)

Études antérieures

  • Maîtrise en droit - passage accéléré au doctorat, Université Laval (2010)
  • École du Barreau du Québec (2009)
  • Microprogramme en étude sur les abus sexuels, Université Laval (2008)
  • Baccalauréat en droit, Université Laval (2007)

Publications

  • Christine SANTERRE, «Enquête préliminaire», dans JurisClasseur Québec, coll. «Droit pénal», Preuve et procédure pénales, fasc. 7, Montréal, LexisNexis Canada, 2014, feuilles mobiles (à paraître).
  • Christine SANTERRE, «Légitime défense, obéissance à la loi et correction des enfants», dans JurisClasseur Québec, coll. «Droit pénal», Droit pénal général, fasc. 15, Montréal, LexisNexis Canada, 2013, feuilles mobiles.
  • Christine SANTERRE, «Réorganisation d’une infraction désorganisée: le harcèlement criminel», (2013) 47 R.J.T.U.M. 195.
  • Christine SANTERRE, «La réception juridique de la peur: quand effrayer rime avec tuer», (2012) 53 C. de D. 557.

Bourses et distinctions

  • Lauréate du concours «Étudiants-chercheurs étoiles» du mois de juin 2014 du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)
  • Bourse du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), 2013-2015
  • Bourses du Fonds général pour les études supérieures, 2012 et 2013